Entete Face Book twitter instagram google* Espace Membres Postuler Home
Comment acheter un kirbySAV kirby
Conditions générales du CDI salarié

Soulignons que ce travail est à la base réservé aux Indépendants.

ARTICLE 1 - l’ENTREE
La condition sine qua none :
Pour obtenir un CDI en tant que salarié, le commercial doit disposer impérativement d’une vente ferme à finaliser dans la huitaine au plus tard ou d’une liste de dix démos à effectuer dans le même délai.
A défaut, il bascule automatiquement dans le contrat de free-lance à la commission.
Pour ce faire, tous nos Commerciaux salariés ont au préalable suivi et réussi notre formation facturée au prix de 1,00€ symbolique, sanctionnée par un certificat interne. Ils connaissent ainsi les rouages de ce travail et peuvent convaincre et rassurer l’entreprise, après expérience, qu’ils ont le profil idéal recherché. Le Commercial formé est capable de conclure entre une et trois ventes par semaine.

ARTICLE 2 - NATURE DE L’EMPLOI
Le contrat est contraignant pour le salarié qui est engagé comme Commercial pour prospecter et vendre, pour le compte de l'employeur, un minimum de 48 nouveaux appareils sur la période d’activité annuelle selon la façon suivante.
Chaque mois, il doit finaliser la vente d’un minimum de 4 appareils (livrés par ses soins et encaissés par l’employeur) soit une vente par semaine d’activité. Le compteur est remis à zéro à chaque fin de mois calendrier et le total cumulé des ventes mensuelles doit être supérieur ou égale à 48 en fin d’année.

Que le candidat-salarié trouve un minimum de 4 nouveaux acheteurs mensuels par ses propres moyens pour le compte de l’entreprise est l’essence même de ce contrat.

En contrepartie de sa prestation, il reçoit un salaire mensuel brut de 2.089,75 € à l’indice 814,40 au 1er janvier 2019.

En outre, en cas de dépassement des 48 ventes annuelles attendues, il reçoit une commission brut sur toutes les ventes supplémentaires. Ainsi qu’une prime de déplacement pour chacune des ventes livrées et encaissées, à compter de la première vente.
Les commissions peuvent être payées toutes les semaines dès que le quota mensuel est dépassé ou en même temps que le salaire du mois en cours.
En guise de motivation et de reconnaissance, l’entreprise octroiera un treizième mois au vendeur lorsqu’il dépasse 100 ventes finalisées dans la même année. L’entreprise s’investit dans le bien-être de son vendeur. Elle se réserve le droit d’octroyer un véhicule de fonction et une évolution, dans un plan de carrière, aux vendeurs qui s’impliquent et qui réalisent les meilleurs chiffres d’affaires, sur base de critères qui lui sont propres (concours sur deux mois, un trimestre …). Tous les vendeurs seront informés par des affiches.

En aucun cas la tâche de trouver des clients pour le vendeur salarié revient à l’entreprise. Le but même d’engager le salarié étant cette fin.

ARTICLE 12 - CLAUSE D’OBJECTIFS
Afin d’assurer la réussite du projet, le salarié s’engage à réaliser les deux objectifs suivants :

Objectif quantitatif : 10 démonstrations minimum par semaine
Objectif qualitatif : 4 appareils minimum vendus par mois (1 par semaine).

ARTICLE 13 - CLAUSE D’OBJECTIFS NON ATTEINTS
Lorsque le salarié, pour l’une ou l’autre raison, n’a pas atteint ses objectifs du mois (4 ventes), son salaire sera calculé sur le nombre de démonstrations effectuées dans le mois concerné, à raison de 2h par démo.
Une démonstration est validée par un Check-in et un Check-out, ou, un bon de commande ferme.

Que gagnez-vous à me suivre ?

Pied de page Email